Les circuits courts de production - de distribution – de financement

INVITATION

Les circuits courts de production - de distribution – de financement

Atelier de travail et de recherche sur l'économie équitable, l'économie sociale et solidaire

Samedi 3 décembre 2011 de 09h00 à 14h00

Salle polyvalente 87200 SAINT MARTIN DE JUSSAC (proximité de Limoges)

 

Vous pensez que la création de circuits courts de production, de distribution, de financement peut être une alternative aux crises financière, sociale, environnementale. Vous souhaitez donner plus de sens à l’économie de votre territoire , recréer du lien social, construire plus de confiance dans notre société Nous vous proposons de réfléchir, partager et co-construire la mise en œuvre de circuits courts au cours d’une rencontre partage – information formation.

 

Les circuits courts sont des enjeux d’une « économie équitable » pour un développement durable. C’est une autre façon de produire, d’échanger, de financer. Ce peut être le socle d’une autre démocratie de partage du pouvoir et des décisions. Les enjeux des circuits courts sont considérables : captation de valeur en faveur du producteur, réalisation d’économies sur les ressources et la chaîne de coûts (transports, intermédiaires…), renforcement de l’ancrage territorial, création de lien social et de synergies locales (producteurs, intermédiaires, artisans, commerçants, collectivités locales et consommateurs..), souveraineté alimentaire. Un circuit court est un circuit de production, de distribution ou de financement dans lequel il existe un petit nombre d'intermédiaires, voire aucun intermédiaire entre producteurs et consommateurs, prêteurs et emprunteurs. S’y ajoute l'enjeu de la proximité géographique et d’un nouveau mode de production : l’économie circulaire. Les citoyens sont à l’initiative de créations de circuits courts dans divers domaines aliments, logement, artisanat-industrie, financement d’activités locales, agriculture, monnaie complémentaire …Les circuits courts ouvrent donc de nouvelles voies de réflexion et d'action aux élus territoriaux. Comment, les élus peuvent-ils reprendre l’initiative dans la création et le développement de ces circuits de proximité ? Comment les intégrer dans la réflexion sur un aménagement harmonieux et équilibré du territoire ? Après une « présentation audiovisuelle » des circuits courts et de leurs enjeux, les participants au cours d’ateliers simultanés élaboreront leurs propres circuits courts à partir d’une documentation technique, d’outils de démocratie participative et de la situation concrète d’une communauté de commune tout à la fois rurale et urbaine, agricole et industrielle.

Un objectif : pouvoir publier pour d’autres élus, les résultats des circuits construits au cours de la journée.

Animation : Ap2E- Agir pour une économie équitable : Jean Pierre Caldier et Sylvie Mayer en co-organisation avec le CIDEFE (10 rue Parmentier 93189 Montreuil Cedex) Biblio : Guide de l’Economie Equitable 2007, L’Economie Equitable : les mots pour les dire 2011 Fondation Gabriel Péri

 

Acteurs citoyen, associatif, politique syndicaliste en ACTION :

Inscription par courriel Ap2E- Agir pour une Economie Equitable

Jean Pierre Caldier 06 85 71 79 40 ap2e@orange.fr

En mentionnant Nom, prénom, fonction ou responsabilité, adresse , téléphone, courriel Inscription individuelle : participation aux frais 50 € plus repas 20 €  règlement sur place.

Invitation
Merci de vous inscrire
Invitation Ap2E.pdf
Document Adobe Acrobat 239.5 KB

Miramap 5 et 6 décembre 2009

 

Pour une filière équitable fruits et légumes 


De la Grande distribution dépendent de nombreux enjeux qui devraient relever de la décision des citoyennes et citoyens. Aujourd’hui les décisions sont laissées entre les mains de 100 à 200 personnes seulement. En faisant participer les citoyennes et citoyens nous voulons mettre le doigt sur tous ces enjeux et vous proposer d’agir.

 

§ Enjeu économique puisque notre pays perd son indépendance agricole.

§ Enjeu social avec la mise en faillite de centaines de paysans, l’arrachage de milliers d’hectares d’arbres fruitiers. Et à l’autre bout de la chaîne des familles privées de fruits par un pouvoir d’achat trop faible

§ Enjeu d’aménagement du territoire : Les zones urbaines voient disparaître leurs ressources agricoles.

§ Enjeu d’environnement avec des transports en tous sens. Une agriculture qui tente souvent de résister par le productivisme et l’intensification.

§ Enjeu de souveraineté alimentaire, de sécurité et de qualité de l’alimentation avec des importations en provenance de pays où les normes sanitaires ne sont pas celles imposées en France, et des produits du hard discount où l’eau, la graisse et le sucre remplacent trop souvent les protéines et le lait.

§ Enjeu de démocratie : les producteurs, les salariés et les consommateurs ne participent pas aux décisions qui les concernent

§ Enjeu de solidarité internationale avec des peuples exploités pour des productions aux prix toujours plus bas. L'agriculture doit être libérée du carcan de l'OMC. Nous demandons aussi l’intégration des critères du commerce équitable dans les réglementations de l’Organisation Mondiale du Commerce.

 

Les PROPOSITIONS que NOUS SOUTENONS Télécharger le document de propositions 

 

 

Présence sur invitation

Amap Miramap  mouvement inter-régional des Amap

Association pour le Maintien de l'Agriculture

 

Première Rencontre nationale Miramap

Elle a réuni cent vingt participants : producteurs et consomm’acteurs en AMAP venus de dix-sept des vingt-deux régions de France métropolitaine, mais aussi élus, chercheurs et responsables d’organisations partenaires, qui avaient tous préparé depuis plusieurs mois ce rendez-vous fondateur

en savoir plus

 

La premiére Amap fut créée en 2001 à Aubagne dans les Bouche du Rhône. Depuis il en existe plus de 1200 dans toute la France

 

 

Créé officiellement en février 2010, MIRAMAP est le mouvement Inter-Régional des AMAP ; il a pour objet de renforcer la cohésion des AMAP à travers le partage d’une éthique commune, de mutualiser les expériences et les pratiques et d’assurer la représentation et la mise en valeur des AMAP au niveau national.

 

Communiqué de presse du MIRAMAP 9 décembre 2009 le lire

 

 

NOTE Ap2E

Décembre 2010 les Amap lancent un circuit court financier pour soutenir les paysans français et une relocalisation de l'agriculture. Une initiaitve à encourager, souhaitons lui un rapide développement.

Terre de Liens 10 novembre 2010

Rencontre avec le président de Terre de Liens

 

Aucours de cet échange, Sylvie Mayer et Jean Pierre Caldier ont dialogué avec le Président.

Cet entretien a permis de mieux se comprendre et d'aborder la question du maintien à terme d'une vie démocratique dans ce mouvement qui compte tenu des crises et des évolutions des souhaits des citoyens doit continuer à progresser rapidement.

 

Avec la crise financière, avec le retour rapide, en  une année : 2010, des bénéfices bancaires( plus de 20 milliards pour les banques françaises) et desbonus (1 milliards) , les citoyennes et citoyens vont sans nul doute développer des circuits financiers. En garantissant à terme la place démocratique de tous les acteurs citoyens concernés dans les décisions, Terre de Liens devrait être un vecteur important de ce mouvement, qui favorise aussi le maintien d'une agriculture de proximité.

 

Terre de liens propose de changer le rapport à la terre, à l’agriculture, à l’alimentation et à la nature, en faisant évoluer le rapport à la propriété foncière. Valorisant les dimensions collectives et solidaires pour l’accès à la terre et sa gestion, les membres de Terre de liens agissent, aiguillonnent, débattent et soutiennent les modes de vie et les pratiques agricoles soutenables pour l’humanité et sa planète. Terre de liens participe ainsi à recréer une responsabilité individuelle et collective pour la préservation du bien commun que représente la terre.  en savoir plus

 

Propositions pour une filière équitable
Document Microsoft Word 38.0 KB

Rechercher sur le site

Droit de préemption des salariés 

Le gouvernement et nos élus ne l'ont pas souhaité.

La reprise en Scop c'est maintenir  et développer l'emploi un exemple dans le bâtiment la Scop BOUYER

la scop qui tire le marché français de la brique en terre cuite

lire plus

 

Le Guide  

de l'Economie Equitable

un ouvrage collectif

Sylvie Mayer et Jean Pierre Caldier
coauteurs et coordinateurs

 

S'offrir ou offrir un livre, soutenir un projet solidaire

acheter sur le web 10€

sommaire contenu auteurs


 

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à rassembler des citoyennes et citoyens qui souhaitent au delà de leur citoyenneté politique exercer une citoyenneté économique dans le cadre d'une démocratie participative.

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à mettre à votre disposition des outils pour agir concrètement seul ou ensemble dans le cadre d'actions de lobbying en direction des responsables politiques, économiques, associatifs de notre pays et d’Europe.