2010/2011 un premier test : Des indicateurs co-construits pour une action politique et économique sous vigilance citoyenne

 

 

 

 

 

L’Indicateur investissement en local des dépôts locaux:

« Les pauvres épargnent pour les riches »

le tableau par département Télécharger

  • En France 60% des dépôts sont confiés aux coopératives et mutuelles de la bancassurance83 départements sont en dessous du Pib moyen (valeur Insee 2005) Pourquoi les fonds déposés dans les banques de 78 départements (8 départements sur 10), ont-ils été investis dans seulement 18 départements 
    • En 2010, 7 régions, 18 départements ont bénéficié d’encours de crédits supérieurs à leur participation aux encours de dépôts.


  •  
    • 2011 comme en 2010 des arbitrages bancaires peu favorables à l’emploi, au développement durable, aux dépôts rémunérés ?

En septembre 2011 :

Les encours de dépôts dans les banques s’élevaient à 1.409 milliards pour 1.313 mrds en octobre 2010 soit une progression de 7%.

 Les encours de crédits s’élevaient à 1.681 milliards en septembre 2011 pour 1.581 mrds en octobre 2010 (+6,3%)  et pour 1.511 mrds en septembre 2009.

La progression des dépôts des citoyens a donc été plus importante que la progres-sion des crédits accordés par les banques.

 

Dépôts : les comptes ordinaires ont progressé de +7% contre + 9,5% de 2010 sur 2009, les livrets courants de 10,8% contre  +5,3% de 2010 sur 2009, les livrets d’épargne populaire ont diminué de 5 %, les livrets de développement durable ont progressé de seulement 1,2% et les plan d’épargne logement de +3,2%.

Pourquoi une progression aussi importante des comptes non rémunérés par rapport aux comptes rémunérés ? 

 

Crédits : les crédits d’équipement ont progressé de +6,1%  pour + 4,4% de 2010 sur 2009, les crédits à l’habitat de 7,1% pour +7,5% de 2010 sur 2009, les crédits de trésorerie progressé de +6,1% alors qu’ils avaient diminués de 1,2% de 2010 sur 2009

Pourquoi la progression des crédits est dans l’ensemble inférieure à la progression des dépôts ? Alors que cela concerne directement la reprise économique, les crédits concernant les entreprises progressent moins vite que les crédits à l’habitat qui eux même ont une progression moindre que l’année dernière. Les crédits à l’habitat seraient-ils plus rémunérateurs que les crédits à l’entreprise ?     

Les pauvres épargnent pour les riches

 

Investissement en local des dépôts bancaires locaux
Dans votre département la distribution des crédits est-elle supérieure ou inférieure à la collecte des fonds: supérieure ratio > à 1 inférieure ratio <à 1
Publication 2 classement dépot crédit VB
Document Adobe Acrobat 28.3 KB

Rechercher sur le site

Droit de préemption des salariés 

Le gouvernement et nos élus ne l'ont pas souhaité.

La reprise en Scop c'est maintenir  et développer l'emploi un exemple dans le bâtiment la Scop BOUYER

la scop qui tire le marché français de la brique en terre cuite

lire plus

 

Le Guide  

de l'Economie Equitable

un ouvrage collectif

Sylvie Mayer et Jean Pierre Caldier
coauteurs et coordinateurs

 

S'offrir ou offrir un livre, soutenir un projet solidaire

acheter sur le web 10€

sommaire contenu auteurs


 

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à rassembler des citoyennes et citoyens qui souhaitent au delà de leur citoyenneté politique exercer une citoyenneté économique dans le cadre d'une démocratie participative.

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à mettre à votre disposition des outils pour agir concrètement seul ou ensemble dans le cadre d'actions de lobbying en direction des responsables politiques, économiques, associatifs de notre pays et d’Europe.