La parole est puissante,

derrière les mots, il y a la vie et l’action.

De A comme Alternative à Z comme Zone économique spéciale, en passant par Bancassurance, Démocratie, Développement durable, Faim, Immigration, Lucrativité, Monnaies, Territoires, Valeurs…

Sylvie Mayer et Jean-Pierre Caldier nous font cheminer vers une Économie Équitable.

Ceci n’est pas un dictionnaire, même si nous avons donné quelques définitions, souvent en nous aidant de Wikipédia, outil moderne de travail collaboratif populaire.

Nous avons partagé « Les mots pour le dire » avec tous ceux que nous avons rencontrés ces quatre dernières années, quel que soit leur « Agir au quotidien », et leurs responsabilités dans l’anonymat ou la notoriété.

Sans prétendre à l’exhaustivité, nous nous sommes servis des mots pour exprimer un parti pris basé sur des faits objectifs : face aux injustices du monde dont certaines causes sont ici avancées, il existe des ferments de changement, et des expériences démocratiques qui montrent que ce changement est possible, non pas dans cent ans, non pas au lendemain d’un grand soir, mais dès maintenant, en s’appuyant en particulier sur les valeurs de l’économie sociale et solidaire et les pratiques de ses acteurs.

Nous sommes de cultures différentes mais nous avons des convictions communes : les hommes, les femmes, les outils existent pour construire dès à présent une économie équitable.

Sylvie Mayer - Jean Pierre Caldier

Economie Equitable les mots pour le dire
  • disponible
  • 3 à 5 jours de délai de livraison1

LA TERRE EN MOUVEMENTS  20/21/22 Janvier 2012

L'histoire de l'économie équitable prise aux mots

Leur dernier livre était un guide, celui-ci est un abécédaire; Dans leur ouvrage publié en octobre par la Fondation Gabriel Péri, Sylvie Mayer et jean -Pierre Caldier prennent au mot l'économie équitable et la décortiquent à la lettre. de A comme alternative, à Z comme zone économique spéciale chinoise, les deux animateurs du réseau solidaire Ap2E Agir pour une Economie Equitable dressent un catalogue des termes qui croisent en mer sociale, pour en sonder les profondeurs, les remous et les transformations. On y trouve, c'est évident, du circuit court, du juste prix, de la démocratie et des biens publics mondiaux. Mais également du krack boursier, de la dette ou encore de l'OMC. Rien ou peu à voir avec un lexique, qui n'alignerait que des définitions.

Chaque mot raconte une histoire, son histoire et celle des questionnements, polémiques et autres afrrontements qui forgent nos sociétés. Ainsi, à propriété, les auteurs confrontent-ils l'affirmation de Proudhon, "La propriété, c'est du vol", à celle de Mauras, "La première des liberté est ma sécurité des biens et des personnes", pour survoler toutes les réalités que la notion recouvre, depuis l'idée de propriété industrielle productiviste à celle de brevetage du vivant, jusqu'à la propriété équitable et solidaire.

Les termes décortiqués sont parfois communs, tellement on en use sans plus prendre le temps de revenir ni sur leur contenu ni sur leurs origines. Economie équitable : les mots pour le dire s'y arrête, remonte aux origines de l'OMC, dissèque les mécanismes de la faim, énumère les degrés de subordination qui affleurent du salariat. Pas le genre de bouquin que l'on dévore d'un coup. Plutôt de ceux que l'on garde posés sur le bureau, à portée de la main, pour y chercher, en temps voulu, une date, une citation ou tout simplement pour le feuilleter au hasard.

Marie-Noêlle Bertrand

Dimanche 18 décembre 2011

par Jean-Paul BIOLLUZ

Sylvie Mayer et Jean-Pierre Caldier poursuivent depuis quelques années déjà une exploration de la planète de l’économie sociale et solidaire en en privilégiant les politiques et pratiques classées sous le terme équitable.

Cette investigation, véritable voyage au long court dans ce monde alternatif, les a amené à publier un livre : « Economie équitable : les mots pour le dire ».

L’ouvrage ne propose pas une nouvelle analyse, ni un complément d’enquête sur l’économie sociale et solidaire. Il se présente sous la forme d’un abécédaire dont l’objet et de guider le lecteur à travers le monde de l’économie sociale et solidaire, mais pas seulement.

Les amis de l’ESS, les obstacles qui se dressent sur son chemin, les multiplient champs d’actions et propositions alternatives sont autant de questions, et d’interrogations explorées dans cet ouvrage.

Ainsi à la lettre A, on y trouve aussi bien un questionnement sur ce que signifie le terme alternative, que sur les raisons qui ont conduit la notion d’autogestion, pourtant bien présente dans les années 70 à « tombée en désuétude dans les années 80 ».

La lettre B est, entre autres, l’occasion pour les auteurs de souligner « la spécificité française » des banques coopératives et mutualistes. Avec « les objections » que soulève la Décroissance, la Démocratie, « ce mot que tout le mondé a à la bouche », la dette qui est « publique, mais comment ça marche ? », le développement durable, « à la mode, galvaudé et à défendre »,

la lettre D est riche d’interrogation.

Le F, comme Finances équitables, Finances Solidaire, Finansol, est l’espace de présentation de la finance alternative.

Partage, Précarité, Propriété à la lettre P, puis Salariat, Sous-Traitance, Syndicat à la lettre S emmènent les lecteurs dans les arcanes du monde du travail actuel.

Ainsi à travers 61 mises en perspective de notions, propositions, actions, pratiques de l’économie sociale et solidaire, Sylvie Mayer et Jean-Pierre Caldier en dressent un tableau vivant et, somme toute, à la fois précis et global susceptible d’éclairer les curieux, mais aussi tout ceux, qui, de plus en plus nombreux, s’interrogent sur les réalités, les pratiques et les perspectives de l’économie sociale et solidaire comme modèle alternatif.

Sylvie Mayer et Jean-Pierre Caldier sont, par ailleurs, les auteurs du « Guide de l’économie Equitable » publié en 2007. Ils sont aussi les initiateurs du rassemblement de députés et d’acteurs de l’économie sociale et solidaire qui vise à la préparation d’un projet de proposition de loi pour « Un droit de préemption des salariés en cas de cession de leur entreprise » (Voir : http://www.nord-social.info/spip.php ?article801)   Jean-Paul BIOLLUZ

Economie équitable les mots pour le dire   version 02/10/ 2011 rédigée par Ap2E

 

Alternative  Quel choix ?

Agriculture   9 milliards d’habitants pour une agriculture biologique

Autogestion  Un siècle de débat pourquoi ?

Bancassurance  Plus de service, moins de liberté ?

Banques coopératives et mutualistes  Une spécificité française …

Bénévolat  Provocation : une grève nationale du bénévolat ?

Biens publics mondiaux Eau, santé, éducation pour toi pour moi …

Bio  Plus cher le bio ?

Chrétiens sociaux   Des racines et des ailes ?

Circuits courts  Alimentation, logement, finance touchés

Commerce équitable  Du Nord Sud au Nord Nord : Un rêve devenu réalité

Comptabilité universelle Environnement, social, sociétal et gouvernance mesurés et observés

Décroissance  Quelles objections ?

Démocratie  Tout le monde a le mot à la bouche

Dette  Dette publique ça marche… comment ?

Développement durable  A la mode, galvaudé, à défendre

Eau  Source de guerres ?

Economie Sociale et Solidaire – Economie Equitable  Fera-t-on l’économie d’une autre économie ?

Economie circulaire : Ne circulez pas, il y a tout à voir

Entreprise sociale – Entrepreunariat social Ca se discute…

Faim  Ca continue et ce n’est pas encore la fin…

Finances équitables Finances solidaires – Finansol  Une finance à cœur et livre ouverts

Finance selon l’Islam Cinq piliers : Trois interdictions, deux obligations

Générations futures – Agenda 21  Fin du siècle : Enfants, petits- enfants, arrière-petits-enfants, arrière-arrière-petits-enfants

Genre – Parité  Encore un gros effort …

Gouvernance  Solitaire ou collective…

Humain Humanité Qui a dit l’humain au centre ?

Immigration–Migration-Migrants A-t-on perdu le Nord ?

Indicateur Naissance pour Le « Dire » et le « Faire »

Inégalité Les réduire : la guerre et la publicité aussi…

Insertion par l’activité économique IAE  Avec professionnalisme et volonté politique ce n’est plus un miracle.

Investissement socialement responsable ISR Le mariage raisonné entre finance, social, environnement et éthique…

Juste Prix Un moteur pour une révolution ?

Krach Boursier

Finances virtuelles :  La « Boum » et la surprise partie permanente

Label : Pour donner le « la » de nouvelles chansons.

Légitimité plurielle La mienne, la votre, la notre ?

Logiciel Libre  Pour une autre logique…

Lucrativité limitée – non lucrativité Un radar pédagogique …

Monnaies Fini le papier, bienvenue aux téléphones portables

Monnaies complémentaires Le réveil économique des citoyens

Nouvelles régulations économiquesNRE  Une loi citoyenne à condition de s’en servir

Organisation Mondiale du CommerceOMC : La sourde oreilleaux souhaits des populations du monde

Organisation non Gouvernementale ONG : Pour quelques unes aussi puissantes que certains gouvernements

Partage Apprendre à aimer

Précarité Concerne en principe les autres, on ne sait jamais…

Propriété Un tien vaut mieux que deux tu l’auras. Seul ou ensemble ?

Ressource  Ici pas de miracle, l’inépuisable n’existe pas

Salariat  Attention aux imitations

Sous-traitance  En toute confiance : un perdant, donc un gagnant

Syndicat  Nous avons les syndicats que nous voulons et que nous faisons.

Service à la personne Un nouvel eldorado ?

Territoire  Des femmes, des hommes, des élus, des décideurs un excellent terroir pour un grand cru de démocratie participative?

Tourisme solidaire associatif et social  Première industrie dans de nombreux territoires : attention aux mirages

Urgence  Toute une série

Valeurs  J’ai les miennes, tu as les tiennes, il a les siennes, quand aurons nous les nôtres ?

Voix Voix au chapitre !

Working Class En voie de disparition ?

X – Anonymat  Le paradis pour certain

Yuan  Si le yuan nous était conté et compté

Zone économique spéciale chinoise Incroyable, mais vu. Allez y aussi…


 

Economie équitable, les mots pour le dire

 

De A comme Alternative à Z comme Zone économique spéciale, en passant par Bancassurance, Démocratie, Développement durable, Faim, Immigration, Lucrativité, Monnaies, Territoires, Valeurs… Sylvie Mayer et Jean Pierre Caldier nous font cheminer vers une Economie Equitable.

Depuis la publication du Guide de l’économie équitable, leurs études, leurs rencontres, leurs voyages ont enrichi leurs connaissances, leurs propositions et leurs actions pour un co- développement humain durable et solidaire.

Pour ceux qui cherchent des repères, s’interrogent sur la transformation de la société et veulent approfondir leur vision des évolutions du monde : Un « alphabet » utile.

Sylvie Mayer chercheure en biologie, députée au Parlement européen de 1979 à 1994, conseillère régionale de 1998 à 2005 Responsable environnement du Pcf (1980 –2000), et du groupe de travail économie sociale et solidaire du Pcf est membre fondatrice de la Fondation Gabriel Péri.

Jean Pierre Caldier Sup de Co Reims, cadre dirigeant, dirigeant salarié ou propriétaire de sociétés, consultant, animateur de mouvement de jeunesse et associations (syndicales - laïques - protestantes).Citoyen militant chrétien.

Ils sont co-animateurs d’Ap2E-Agir pour une Economie Equitable  ap2e@orange.fr

Rechercher sur le site

Droit de préemption des salariés 

Le gouvernement et nos élus ne l'ont pas souhaité.

La reprise en Scop c'est maintenir  et développer l'emploi un exemple dans le bâtiment la Scop BOUYER

la scop qui tire le marché français de la brique en terre cuite

lire plus

 

Le Guide  

de l'Economie Equitable

un ouvrage collectif

Sylvie Mayer et Jean Pierre Caldier
coauteurs et coordinateurs

 

S'offrir ou offrir un livre, soutenir un projet solidaire

acheter sur le web 10€

sommaire contenu auteurs


 

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à rassembler des citoyennes et citoyens qui souhaitent au delà de leur citoyenneté politique exercer une citoyenneté économique dans le cadre d'une démocratie participative.

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à mettre à votre disposition des outils pour agir concrètement seul ou ensemble dans le cadre d'actions de lobbying en direction des responsables politiques, économiques, associatifs de notre pays et d’Europe.