Ap2E - AFEA, fondation pour l’expression associative

Rencontre avec Régis de Battista, l'âme d'un projet collectif  ambitieux, directeur
Notre impression :

La démocratie participative se mérite,
Il est nécessaire de la vouloir, d'en faire partager l'idée par les élus politiques
De la protéger et de la faire vivre.

La démocratie participative ne s'use pas si l'on s'en sert
. Plus elle est pratiquée par le plus grand nombre plus elle grandit et se multiplie.


Une rencontre avec un homme passionné par «sa» maison et son histoire mouvementée.


maison internationale des associations

A l'origine les locaux d'un journal aujourd'hui disparu.
Les propriétaires, les autorités trainent pour décider d'une nouvelle affectation. Les locaux sont squattés par le mouvement associatifs.
La ville et le canton de Genève en deviennent propriétaires chacun pour des parties différentes. Pour Régis de Battista commencent des années financièrement difficiles, le temps que les acteurs associatifs utilisent de plus en plus les locaux.
Cette maison est totalement financée par ses « locataires », plus de 50 associations, et par la gestion de son café-restaurant « les Savoises » ouvert aux associations et au grand public. Cette maison a actuellement pour principal objectif la « valorisation des bâtiments de l’Etat et de la Ville de Genève », projet d’agrandissement et de mise aux normes énergétiques. De nombreux évènements socio culturels et militants sont accueillis quotidiennement par la maison des associations, conférences débats, ateliers d’écriture, des universités populaires, des tournois d’échecs, de poker, des cours de langue, de théâtre, de slam, de photo…
Droits de la personne et des peuples, Défense de l'environnement,
Promotion de la paix et du désarmement,
Développement durable, sont les quatre thèmes autour desquels se regroupent les associations dites socio-politiques, qui informent, proposent, revendiquent et   agissent tous les jours pour un monde meilleur.



 

Le projet de la Maison des associations socio-politiques :
Un projet de démocratie participative

Développé par la Fondation pour l'Expression Associative, il permet de répondre aux besoins d'économies, de synergies et d'échanges du monde associatif.
Sous la forme d'un ensemble de bâtiments, situés en plein centre-ville, la Maison propose plus de 2300m2 de bureaux, d'arcades, de salles de conférences, un centre de documentation, un restaurant associatif, etc.                   lire la suite après l'encadré


Une structure démocratique
La structure juridique de la Fondation, définie par les futurs locataires en Assemblée Générale, est dotée de "verrous démocratiques". Fondamentaux, ils suppriment les risques potentiels de voir le Conseil de fondation s'éloigner des buts originels du projet.
L'originalité de ces articles "verrous" consiste à offrir une grande place au Comité des locataires.
Les délégués des associations ont ainsi la possibilité
- d'approuver les nouveaux membres choisis par le Conseil de Fondation,
- d'agréer au préalable toute modification des statuts,
- d'avoir un représentant au sein du Conseil de Fondation,
- d'accepter ou non les nouveaux locataires.
Les utilisateurs non locataires de la Maison des associations ont également leur représentant au Conseil de fondation.
Cette structure démocratique a l'avantage de garantir la stabilité exigée pour la gestion d'un tel projet tout en donnant la parole aux principaux intéressés.
Trois piliers pour cette démocratie
- le Conseil de fondation,13 sièges (4 sièges pour l'Etat et la Ville sans droit de vote pour la gestion - 9 sièges pour les associations ayant seules droit de vote pour la nomination des membres du conseil.
- le Comité de locataires
- la Plateforme des utilisateurs de la Maison,
Ces deux dernières structures sont fondamentales à l'expression des associations.
Sans oublier les partenaires de la Fondation, dont la collaboration est étroitement liée au bon déroulement du projet.


...L'idée de cette aventure a pour origine le Village Alternatif. La nécessité de perpétuer cet échange associatif au-delà des cinq jours du Salon du Livre s'est fait jour. Il s'est alors agit de trouver un lieu permanent pour y installer le concept, jusque-là "nomade" du Village Alternatif.

Les cinquante associations membres de la Fédération pour l'Expression Associative, à l'origine du projet de la Maison, ont travaillé à l'élaboration d'un plan de réhabilitation et d'aménagement des bâtiments du feu journal "La Suisse". La Fédération a ainsi pu obtenir de l'Etat de Genève un droit de superficie ainsi qu'une dotation de la Ville de Genève pour le lancement du projet. Afin de garantir la plus grande stabilité possible aux créanciers et donateurs, la Fédération s'est transformée en une fondation de droit privé le 26 janvier 1999.

 

 

 

 

Locataires
et membres de la LAFEA

 



* Amnesty International - AI
* Université Populaire de Genève - UPG
* Université des Droits de l’Homme width="80" height="100" * Cinéma des Trois Mondes / IUED
* Greenpeace Genève
* Entraide Protestante Suisse / Le monde chez vous - EPER -
* Médecins Sans Frontières - MSF
* Groupe Sida Genève
* Permanence Service Civil
* Bureau International de la Paix - IPB -
* Groupe pour la Promotion de l’Action Associative en Matière de Logement - GRAAL
* Organisation Mondiale Contre la Torture - OMCT
* Association du Village Alternatif
* Centre d’Information de l’Association pour la Prévention du Tabagisme - CIPRET
* Fédération des Associations de Parents d’Elèves du Collège de Genève - CLAPEC
* Helsinky Citizen Assembly * Centre des Sourds et Malentendants - CRAL
* Coopérative des Employés du Cinéma " La Strada "
* Coordination de Soutien au Peuple Kurde - COSPEK
* Association pour le Commerce Equitable - ACEG
* Coopérative Cocasana
* Association de Soutien aux Nations Amérindiennes - ASNA
* Association Stop Smog
* Association Suisse Birmanie
* Action Studio
* Association Culturelle Regards Africains
* Association Panafricaine pour l’Art - APA
* Comité de Soutien au Peuple Tibétain - CSPT
* Groupe pour une Suisse Sans Armée - GSsA
* Mouvement de la Condition Paternelle - MCP
* Urgence pour un Timor libre - UPTL
* Les Productions du Souffle
* Centre de Contact Suisse Emigrés - CCSI
* Association " Lecture et Compagnie "
* Union Pour un Monde Meilleur - UPAM - * AIDECO Genève
* Association " Enfants de l’Avenir "
* Coordination Genevoise pour la Défense du Droit d’Asile
* Théâtre Ad Hoc
* Association " Voix Libres "
* Le Comité Viva Zappatta
* Organisation pour la Culture Indienne - OCI
* Consejo Indio de Sud America - CISA
* Groupe de Coordination pour l’Accueil et l’Hébergement des Jeunes - CAHJ
* Groupe d’Accueil des Requérants d’Asile - GARAT
* Association " Nordesta "
* Geneva Forum for Philippine Concerns
* Association Bureau Vert - Green Office
* Association Brésilienne-Amazonienne de Genève - ABAG
* Association " Viol Secours "
* Association Pour les Intérêts des Cyclistes - ASPIC
* Centre Europe Tiers-Monde - CETIM
* Institut pour une Synthèse Planétaire
* Journal Chrysalide
* Association Rudevent
* Centrale Sanitaire Suisse
* Association " Ecuador "
* Initiation, Formation, Emploi - IF’Elles
* Coordination Suisse des Droits de l’Enfant - CSDE -

Rechercher sur le site

Droit de préemption des salariés 

Le gouvernement et nos élus ne l'ont pas souhaité.

La reprise en Scop c'est maintenir  et développer l'emploi un exemple dans le bâtiment la Scop BOUYER

la scop qui tire le marché français de la brique en terre cuite

lire plus

 

Le Guide  

de l'Economie Equitable

un ouvrage collectif

Sylvie Mayer et Jean Pierre Caldier
coauteurs et coordinateurs

 

S'offrir ou offrir un livre, soutenir un projet solidaire

acheter sur le web 10€

sommaire contenu auteurs


 

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à rassembler des citoyennes et citoyens qui souhaitent au delà de leur citoyenneté politique exercer une citoyenneté économique dans le cadre d'une démocratie participative.

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à mettre à votre disposition des outils pour agir concrètement seul ou ensemble dans le cadre d'actions de lobbying en direction des responsables politiques, économiques, associatifs de notre pays et d’Europe.