Ap2E - Agenda 21 Genève ville et canton



Rencontre avec Chiara Barberis,
en charge de
l’Agenda 21 de Genève,
collaboratrice scientifique de Sandrine Salerno, actuelle maire de Genève.



Nos impressions :
La volonté politique est indispensable mais pas suffisante pour faire évoluer les mentalités et faire prendre des décisions co-élaborées.
Comment concilier "Donner du temps au temps" et "urgence écologique".

Depuis près de quinze ans, et notamment depuis la rédaction de la Charte d’Aalborg en 1995, trois ans après le Sommet de la Terre de Rio, la Ville de Genève a mis en œuvre nombre de bonnes pratiques, le plus souvent à l’initiative d’une administration fortement responsabilisée par les enjeux environnementaux et sociaux contemporains.
Ceci s’est traduit par un Agenda 21, qui dans une première phase s’est principalement tourné vers l’objectif de sensibiliser la population et les 3600 employés de la ville sur les questions environnementales.

Cette première phase s’est appuyée sur un engagement de la ville et de 280 acteurs de la société civile dans les dix engagements d’Aalborg.

Découvrir
Le Guide pratique de l'Agenda 21 communal

Aujourd’hui la ville de Genève a signé les Engagements d’Aalborg (24 septembre 2010) et s’est engagée dans un programme stratégique de développement durable, une deuxième phase prenant mieux en compte les aspects économiques et sociaux du développement durable, dans un processus participatif.

Cela se traduit selon 13 objectifs,

notamment par des actions de la délégation à l’Agenda 21 de Genève sur
 - l’égalité Hommes-Femmes,
- la diversité,
- la promotion économique locale selon trois axes :
- Projets favorisant l’économie sociale et solidaire
- Promotion de l’emploi local avec l’aide à la création d’entreprises de proximité (services à la personne, commerces…) permettant de produire de la richesse et du lien social
- Insertion par l’économie, avec la redotation d’un fonds de lutte contre le chômage dont 80% affectés à l’ESS.

Quelques exemples
concrets des actions
communales :
Le plan directeur communal qui contient les orientations stratégiques d’urbanisme est travaillé avec le filtre développement durable. Genève fait la promotion d’une agriculture contractuelle de proximité, (ACP, équivalente de nos AMAP), liant alimentation de proximité et souveraineté alimentaire, notamment avec la promotion du lait de la région genevoise (Suisse et France)

Avec les « fourchettes vertes » le label de l'alimentation équilibrée, les crèches associatives, les restaurants scolaires et les maisons de retraites, organisations associatives mais subventionnées par la ville sont encouragées dans leurs achats à se tourner vers la proximité et la diététique, 

Une opération d’insertion aux résultats encore très modestes, en coopération avec Migros et Coop les deux coopératives de distribution : le caddy service, livraison de courses par vélos électriques.

La ville de Genève prévoit pour son plan un budget de 6,82 millions de francs CH sur 6 années.

Rechercher sur le site

Droit de préemption des salariés 

Le gouvernement et nos élus ne l'ont pas souhaité.

La reprise en Scop c'est maintenir  et développer l'emploi un exemple dans le bâtiment la Scop BOUYER

la scop qui tire le marché français de la brique en terre cuite

lire plus

 

Le Guide  

de l'Economie Equitable

un ouvrage collectif

Sylvie Mayer et Jean Pierre Caldier
coauteurs et coordinateurs

 

S'offrir ou offrir un livre, soutenir un projet solidaire

acheter sur le web 10€

sommaire contenu auteurs


 

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à rassembler des citoyennes et citoyens qui souhaitent au delà de leur citoyenneté politique exercer une citoyenneté économique dans le cadre d'une démocratie participative.

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à mettre à votre disposition des outils pour agir concrètement seul ou ensemble dans le cadre d'actions de lobbying en direction des responsables politiques, économiques, associatifs de notre pays et d’Europe.