Ap2E - Rémy Pagani : Genève et le développement durable


Maire de Genève (1 juin 2009 au 31 mai 2010)(1), Conseiller administratif responsable du Département des constructions et de l’aménagement. Nous avons pu avec lui évoquer plusieurs projets touchant au développement durable et à l’économie sociale. Nous avons rencontré un homme de conviction qui pratique le dire et le faire avec toutes les difficultés du concret. En savoir plus sur son année de maire clic et son parcours de militant citoyen, syndicaliste, politique clic
(1) Les cinq membres de l’exécutif de la mairie de Genève, sont élus tous les quatre ans au système majoritaire. Chaque magistrat-e élu-e assume la présidence d’un département. Par tournus, la maire ou le maire est élu-e chaque année parmi les membres du Conseil. La maire ou le maire préside les séances du Conseil administratif. Son pouvoir est le même que celui des autres conseillers. Son rôle est toutefois plus étendu.
Nos découvertes :

Le référendum mutualiste
Le contrat de quartier

DÉMOCRATIE
Le Référendum coopératif et mutualiste proposé par Ap2E pour les mutuelles et coopératives en France se pratique déjà en Suisse.

Les dirigeants de nos banques et assurances coopératives et mutualistes décideront-ils la mise en œuvre d'une réelle démocratie participative?
Ne suffit-il pas 
1°- d'une volonté politique de mettre en place une démocratie participative - un contre pouvoir
2°- d'une simple modification des statuts.
voir texte ci dessous



CIA,
caisse de prévoyance des fonctionnaires et enseignants du canton de Genève :
 le droit de référendum


Une gestion particulière, puisque toutes les décisions statutaires concernant les pensionnés peuvent être soumises à référendum.
Notons dans les statuts
article 81: Propositions de modifications des statuts
c) tout salarié ou pensionné qui les adresse, avec motifs à l'appui, au comité.
article 83: Référendum
Les modifications statutaires votées par l'assemblée des délégués peuvent être soumises au vote des salariés et des pensionnés de la Caisse si la demande est présentée par 300 d'entre eux dans les 30 jours qui suivent leur publication dans la feuille d'avis officielle.
La procédure de vote est la même que celle prévue pour l'élection de l'assemblée des délégués et du comité.


Ainsi le 18 novembre dernier, était soumise au vote la question :
« Acceptez-vous la modification des statuts art 54 al.1 et 96 adoptée par l’assemblée des délégués de la CIA le 26 aout 2010 ? » (1) réponse
oui : 45,55%,  non 54,45%. La décision est ainsi remise en question par l’ensemble des pensionnés ayant voté, soit 34% des adhérents à la caisse (38295 inscrits).
(1) Article 54 Cotisations annuelles - article 96 nouvel article


le site de CIA
les statuts détaillés

DÉMOCRATIE
Les contrats de quartier
Les habitants participent à la définition du programme, en amont ils transmettent  les besoins, souhaits et contraintes concernant les pratiques du site. Le projet adopté, un contrat de quartier est conclu qui engage les maires et municipalités successives.


Quartier des grottes :
les contrats de quartier.
Projet d’aménagement de la place des Grottes, afin qu’elle soit confortée dans son rôle d’emblème et de lieu central du quartier.
Le processus choisi est original: le projet d’aménagement sera conçu dans un cadre novateur, «l’atelier urbain», qui regroupera un architecte, un sociologue urbain et les usagers.
Le sociologue aura pour rôle principal l’organisation, la coordination et le suivi du processus de consultation entre l’architecte et les habitants.
Les habitants participeront à la définition du programme sur lequel travaillera l’architecte. Leur rôle ne consistera pas à être «critiques de projet» mais, en amont, à transmettre aux techniciens les besoins, souhaits et contraintes concernant les pratiques du site.
A cet effet, le Conseil administratif a décidé de soumettre au Conseil municipal un crédit d’études de Frs 185’000, dont Frs 35'000 ( 27000 € ) spécialement affectés au processus participatif.


Visiter le quartier des grottes

RENOVATION
En respectant tout à la fois :
- maitrise de la propriété du sol,
- décontamination,
- qualité de construction,
- mixité des habitants,
- tisser des liens sociaux et culturels, et les pérenniser
- énergies renouvelables,
- circulations douces


Quartier Artemis en écoquartier,
Le « carré vert ».

Délimité par le boulevard de Saint-Georges, le quai du Rhône, la rue des Gazomètres et le cimetière des Rois, ancienne propriété des Services industriels de Genève, il abritait au XIXe siècle une usine à gaz dont l’activité a pollué les sols, au cyanure notamment, sur sept mètres de profondeur au moins.


Le périmètre est actuellement en cours de décontamination.
Les opérations devraient prendre fin en 2012 Il a été occupé par des activités artistiques alternatives.
 
Aujourd’hui, l’Etat et la Ville de Genève, propriétaires du terrain, ont accordé un droit de superficie à trois mandataires:
- la Fondation de la Ville de Genève pour le logement social,
- la Coopérative de l’habitat associatif (Codha)
- la Coopérative de la rue des Rois. Chaque organisme aura sous sa responsabilité un groupe de bâtiments, aux caractéristiques architecturales distinctes, qui abriteront chacun 100 logements.
Ceux de la fondation de la Ville seront classés dans la catégorie des habitations bon marché (HBM), alors que les deux coopératives réaliseront 50% d’habitations mixtes (HM) et 50% de logements à loyer libre.
Au total, le quartier comptera deux tiers de logements d’utilité publique. L’un des points forts du projet, estiment le jury et les autorités, réside dans le fait que le rez-de-chaussée de chaque bâtiment sera dévolu à des activités publiques: commerces, locaux associatifs, ateliers. Le bâtiment réalisé par la Codha abritera même un forum de plain-pied, de 200 à 250 places, et celui de la Ville, une salle de spectacle en sous-sol de 200 à 250 places.
L’eau du lac à 9° sera utilisée comme base du chauffage. S’y ajouteront des panneaux solaires.
La qualité environnementale du quartier passera aussi par l’accent mis sur la mobilité douce. Aucune voiture ne circulera sur le site, qui sera desservi par le tram et comptera 300 places de parc pour les vélos. Les véhicules y accéderont par la rue du Gazomètre et disparaîtront dans un parking de 325 places.
En sous-sol, des dépôts accueilleront les collections des musées de la Ville, actuellement dispersées dans plusieurs lieux.

Rechercher sur le site

La Lettre Ap2E mars 2017

télécharger

Droit de préemption des salariés 

Le gouvernement et nos élus ne l'ont pas souhaité.

La reprise en Scop c'est maintenir  et développer l'emploi un exemple dans le bâtiment la Scop BOUYER

la scop qui tire le marché français de la brique en terre cuite

lire plus

 

Le Guide  

de l'Economie Equitable

un ouvrage collectif

Sylvie Mayer et Jean Pierre Caldier
coauteurs et coordinateurs

 

S'offrir ou offrir un livre, soutenir un projet solidaire

acheter sur le web 10€

sommaire contenu auteurs


 

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à rassembler des citoyennes et citoyens qui souhaitent au delà de leur citoyenneté politique exercer une citoyenneté économique dans le cadre d'une démocratie participative.

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à mettre à votre disposition des outils pour agir concrètement seul ou ensemble dans le cadre d'actions de lobbying en direction des responsables politiques, économiques, associatifs de notre pays et d’Europe.