Ap2E : PARTAGE la centrale alimentaire de Genève


2010 Année Européenne de Lutte contre la Pauvreté et l’Exclusion?

Panorama des banques alimentaires USA - Europe - France - Suisse

 


La FEBA Fédération des Banques Alimentaires européennes et l’ensemble des Banques Alimentaires en Europe s'associent à cette campagne.
"L’Union européenne est l’une des régions les plus riches de la planète. Pourtant, 17 % des Européens ont si peu de ressources qu’ils ne peuvent couvrir leurs besoins élémentaires.
L’une des valeurs clefs de l’Union européenne est la solidarité, un concept particulièrement important en temps de crise.
Il n’y a pas de solution miracle pour endiguer la pauvreté et l’exclusion sociale. Une chose est sûre : cette bataille ne peut être menée sans l’aide de tous. C’est en ce sens que la Communauté Européenne toute entière a souhaité renouveler son engagement envers la solidarité, la justice sociale et une meilleure inclusion."


Les Banques alimentaires dans le monde

1967 USA Phoenix aux Etats-Unis.
La fédération américaine des banques

alimentaires : Second Harvest aide environ 50 000 associations locales qui soutiennent 37 millions d'américains dont 14 millions d'enfants et 3 millions de personnes agées
France
1984 Centrale alimentaire de Paris
 

 

1985 Les Restos du cœur

fondés par Coluche. Novembre 2010 : 26e campagne d'hivers. 5 campagne 2009-2010 : Personnes accueillies 830.000, 58.000 bénévoles, 103 millions de repas distribués. en savoir plus
 

 

 

 

1945 création du Secours Populaire

aujourd'hui : Personnes accueillies 1,89 millions, 86.000 bénévoles, 81,5 millions de repas distribués.
en savoir plus
 

 

 

 

1946 création du Secours Catholique

aujourd'hui : Personnes accueillies 1,48 millions, 62.000 bénévoles...
1864 Croix Rouge Française

aujourd'hui : Personnes accueillies 400.000, 10.000 bénévoles, 50 millions de repas distribués.
en savoir plus

 

 

 

Fédération Française des Banques alimentaires

Elle regroupe 79 banques alimentaires implantées sur tout le territoire français clic qui collaborent avec 4.919 associations et CCAS partenaires qui apportent un soutien alimentaire à 740.000 françaises et français (ref 2009) soit 176 millions de repas.

 

 

1986 Fédération européenne des Banques alimentaires.

Elle rassemble 232 banques alimentaires dans 16 pays.
En 2009, les Banques Alimentaires européennes ont collecté 238.720 tonnes de denrées, équivalant à 720 M€, et les ont distribuées à 4,7 millions de personnes en partenariat avec 25.900 associations et centres sociaux.

 

 

1988 Québec Banques alimentaires

Québec soit 20 banques régionales, 1000 organismes soutenus, 17.000 bénévoles, 310.000 personnes soutenus dont 100.000 enfants

 

 

 

Suisse
- Partage
est une des banques   alimentaires en Suisse avec
-Tischlein Deck Dich, qui distribue des colis alimentaires dans presque tous les cantons, depuis 1999.
-Table suisse, active dans douze cantons, depuis 2001.

Partage
le site  une vidéo
1.Préambule
2.La centrale alimentaire de Genève

3.Trois nouveaux projets

1.Partage, loin de se confiner au combat contre la précarité, s’inscrit dans un mouvement plus général de lutte contre le gaspillage et pour la promotion d’un développement durable, social et cohérent avec les principes de l’écologie industrielle. C’est pourquoi l’association est désormais également active dans la gestion et la valorisation des déchets au sens large.
Partage offre en effet dans ce domaine des prestations de services à des entreprises privées et propose des partenariats avec des Entreprises.

2° La centrale alimentaire de Genève
En 2005, au cours du Forum de l’exclusion organisé par la Ville de Genève, les associations caritatives venant en aide aux plus démunis ont évoqué des problèmes considérables de logistique rencontrés dans leur gestion des denrées offertes par l’industrie alimentaire.
C’est pour répondre à ces difficultés que l’association Partage, la centrale alimentaire de Genève, a été créée en 2006.

Partage récupère, trie, stocke et conditionne quotidiennement des surplus alimentaires et d'hygiène fournis par les entreprises, puis les distribue gratuitement aux associations caritatives.
"Le «succès» de Partage a été fulgurant, preuve qu’elle a répondu à un réel besoin: 280 tonnes de surplus alimentaires ont été récupérées en 2006, 610 tonnes en 2007, 830 tonnes en 2008, 1148 tonnes en 2009, 1300 tonnes en 2010 pour une valeur estimée à 7 millions de FrS.
En 2010 le budget de Partage a été de 4,7 millions, les subventions de 280.000 FrS.

  • Dès le début, Partage, a travaillé avec le Service cantonal de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) et celui de géologie, sols et déchets (GESDEC).Cette collaboration a permis de développer des protocoles de gestion des denrées équivalents à ceux des professionnels de la branche.

Partage emploie aujourd’hui une cinquantaine de travailleurs au bénéfice d’un contrat d’Emploi de Solidarité (EdS); il s’agit d’emplois à durée indéterminée qui s’adressent aux demandeurs d'emploi en fin de droit. en savoir plus sur les EdS

3° Trois Nouveaux projets

Cabinet dentaire
3.000 personnes sur Genève ne peuvent bénéficier de soins dentaires minimum satisfaisants.
Parate va trouver le financement de deux équipements de dentistes, l'armée suisse apportera deux dentistes militaires.

Seuil de pauvreté : enfants de 0 à 5 ans
Sous forme "d'un camion stock" financé par Partage 1.000 familles monoparentales qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, vont se voir fournir tous les besoins pour leurs enfants de moins de 5 ans.
Il leur sera demandé une contribution de 5% de la valeur du matériel prêté et de rendre celui-ci dés qu'il n'en auront plus l'usage.

Filière industrielle d'engrais organique
L'utilisation des restes de  cuisine industrielle est de plus en plus réglementée, voire interdite pour l'alimentation animale (porcherie en particulier). Partage a donc commencé à les transformer en engrais organique "agréé pour la culture bio". Le projet prévoit la fourniture de 10 à 12% des engrais du canton de Genève.

Partage
1.Récolte
2.Distribution
3.Nouveau service
tunnel de surgélation

1.Récolte
Elle est réalisée auprès de 260 entreprises partenaires (distributeurs, grossistes, maraîchers, importateurs…) (1) ainsi que 220 autres producteurs, importateurs, grossistes, commerçants, boulangeries et autres épiceries implantées dans le Canton de Genève et en Suisse romande).
Partage récolte :
• Les surplus et les invendus des entreprises alimentaires du canton de Genève.
• La surproduction des maraîchers et des agriculteurs.
• Les repas non-consommés auprès des entreprises de la restauration collective ou des cantines scolaires.
Toutes les denrées récoltées qui sont encore consommables sont retirées du circuit commercial pour des raisons de fin de stock, erreur de commande, délai de livraison dépassé, délai de vente dépassé, etc.
Partage travail en étroite collaboration avec le Service cantonal de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) afin de garantir une qualité de consommation irréprochable.

2.Distribution
Une soixantaine d'associations et services sociaux du canton de Genève, dont le budget dédié à l’achat de nourriture a ainsi significativement baissé: (2) reçoivent
-des denrées alimentaires
-des produits de nettoyage et d'hygiène selon leurs besoins.
Toutes les semaines, les associations et services sociaux membres envoient à Partage leur commande en produits de première nécessité (produits secs: pâtes, riz, sucre, sel, huile, conserves, boissons, etc.) et passent à Partage une ou plusieurs fois par semaine prendre leur commande préparée.

Des produits frais arrivés dans la journée sont également proposés : fruits, légumes, produits laitiers, etc.
Ces produits sont destinés soit à être cuisinés pour offrir des repas gratuits, soit utilisés pour la fabrication de colis alimentaires qui sont distribués chaque semaine à des personnes en difficulté.


3.Nouveau service

Partage début 2011 va mettre en place une chaine de congélation  pour re-conditionner les repas non-consommés par les entreprises de la restauration collective ou des cantines scolaires. Désormais Partage pourra proposer des portions de plats cuisinés surgelées et permettre aux associations de développer leurs services à domicile.

Rechercher sur le site

Droit de préemption des salariés 

Le gouvernement et nos élus ne l'ont pas souhaité.

La reprise en Scop c'est maintenir  et développer l'emploi un exemple dans le bâtiment la Scop BOUYER

la scop qui tire le marché français de la brique en terre cuite

lire plus

 

Le Guide  

de l'Economie Equitable

un ouvrage collectif

Sylvie Mayer et Jean Pierre Caldier
coauteurs et coordinateurs

 

S'offrir ou offrir un livre, soutenir un projet solidaire

acheter sur le web 10€

sommaire contenu auteurs


 

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à rassembler des citoyennes et citoyens qui souhaitent au delà de leur citoyenneté politique exercer une citoyenneté économique dans le cadre d'une démocratie participative.

Ap2E « Agir pour une Économie Équitable »

a vocation à mettre à votre disposition des outils pour agir concrètement seul ou ensemble dans le cadre d'actions de lobbying en direction des responsables politiques, économiques, associatifs de notre pays et d’Europe.